Les villes de France

Admirez la vue satellite ainsi que la photo satellite de chacune des villes de France sur villes-en-france.fr. Découvrez l'image de votre ville vue du ciel, telle que vous ne l'avez jamais vue.


D'une simple recherche, accédez à la vue satellite de votre ville, mais également à la possibilité de nous parler de celle-ci, de la noter et bien évidemment de lire les commentaires d'autres internautes. Vous pourrez également très bientôt nous envoyer les photos de votre ville.


Notre ambition est de connaître pour chaque département, pour chaque région, quelles sont les villes et les villages de France qui méritent le détour, bien qu'étant parfois méconnus. A vos claviers !


Ville à l'honneur

Marcheprime

Qualité de vie
Coût de la vie
Loisirs
Economie
Enfants
Transports
   
Note globale

Carte de France

Les 10 derniers avis postés

bernard  - 18/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Sisteron bien triste ville ou rien ne fonctionne ,une ville ou il y fait froid a cause des hautes alpes,une tele des hautes alpes a chier debout .pauvre ville.
Ce que j'aime à Sisteron: Rien
Ce que je n'aime pas à Sisteron: Tout
signaler un abus


gelen - 08/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Suite aux nuisances sonores et à la pollution atmosphérique occasionnées par la course de quads en juillet 2017 à proximité des habitations et malgré les plaintes déposées auprès de la mairie, Monsieur le maire vient de renouveler son autorisation auprès des organisateurs de la motor’s pour 2018, les habitants de la condamine et de la plaine devront-ils supporter encore ces nuisances ?
Ce que j'aime à Mornant: Commune a taille humaine
Ce que je n'aime pas à Mornant: Manque de démocratie au sein de l'équipe municipale tous les avis négatifs sur les réseaux sociaux de la ville sont supprimés par la mairie
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Forcalquier, porte du Luberon, sa cathédrale à l'architecture unique, son cimetière-labyrinthe inscrit au patrimoine de l'Unesco et ses sentiers parsemés de bories. C'est une petite ville d'arts au marché provençal plein de senteurs où au hasard d'une table on se régalera de spécialités provençales.
Ce que j'aime à Forcalquier: Son pittoresque et son centre magnifiquement restauré, la vue imprenable depuis sa citadelle.
Ce que je n'aime pas à Forcalquier: Le vieillissement de sa population, due au manque de dynamisme économique de la région, et par là, au manque de perspectives pour les actifs et les jeunes.
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Castellane c'est 2000 habitants à l'année et 20.000 en été. Le Verdon continue à attirer les vacanciers et c'est tant mieux. Dommage que vivre au quotidien à Castellane (j'y ai vécu six mois pour raisons professionnelles) s'apparente à une cure d'ermitage. Le village est petit, éloigné de tout, peu équipé pour les jeunes, pas d'auto-école, pas de centre de soins et peu de médecins, un supermarché placé assez loin du centre qui pénalise les personnes âgées. Voiture indispensabl Lire la suite...
Ce que j'aime à Castellane: Le village hors-saison, vivable mais sans plus.
Ce que je n'aime pas à Castellane: Impossible de vivre correctement (et de dormir !) lorsqu'on habite au coeur du village pendant les mois d'été. Les animations et bals sont quasi quotidiens, il faut bien occuper les estivants et il n'y a plus qu'eux qui comptent.
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Un village provençal comme on en rêve, jouissant d'un ensoleillement enviable, étirant ses ruelles tranquilles au pied de la colline que surplombent les ruines d'un château féodal. Un plus à la fête médiévale, la plus réussie de la région.
Ce que j'aime à Volonne: La tranquillité de ce village et son patrimoine historique, l'église millénaire en bordure du cimetière, les restes du château féodal, ses ruelles provençales bordées de charmantes maisonnettes.
Ce que je n'aime pas à Volonne: La proximité de l'usine Arkema, classée Seveso 2.
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Triste destin que celui de Malijai et son magnifique château où séjourna Napoléon, Malijai coincée entre l'affreuse ville-préfecture de Digne et le triste village des Mées. Les récents aménagements industriels, hangars à capteurs solaires jouxtant un cimetière de voitures, n'arrangent rien à un environnement déjà lamentablement abîmé par des cités HLM d'une laideur sans nom. Ce village méritait mieux. On oublie vite et on file vers Oraison au sud, Volonne et Château-Arnoux au  Lire la suite...
Ce que j'aime à Malijai:
Ce que je n'aime pas à Malijai:
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Château-Arnoux (les autchtones l'appellent tout simplement Château), il faut la découvrir hors de la route qui traverse le village, se promener à travers ses ruelles et se hasarder vers son petit lac, sans oublier sa réserve ornithologique. Le château ne se visite pas (c'est la mairie) mais son petit théâtre de verdure donne lieu à des concerts estivaux. La ville nouvelle de Saint-Auban offre en soi peu d'attraits, si ce n'est son magnifique ensoleillement et sa proximité de la montagn Lire la suite...
Ce que j'aime à Château Arnoux Saint Auban: Un village-ville agréable à vivre hors de la grande route qui dessert Sisteron, très bruyante, beaucoup de passage mais c'est la rançon de l'activité et nous sommes sur la route des Grandes Alpes. La présence du train, ligne malheureusement sous-exploitée, et de l'autoroute qui place Aix à une heure, Marseille à deux heures.
Ce que je n'aime pas à Château Arnoux Saint Auban: Certaines constructions déjà anciennes qui déparent le caractère provençal de la ville, barre HLM fort laide et le bâtiment de la poste, face au château qui mérite un plus bel environnement.
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Peyruis a enfin décidé depuis quelques années de décoller son étiquette de morne village-rue. L'accueil de l'Evêché, une institution de plus qui fuit la lugubre Digne, n'apportera peut-être pas un plus à la commune, mais c'est déjà un signe de renouveau. La mise en valeur du château permettrait d'attirer les touristes sur la route de Lurs et de Ganagobie. Une politique prenant en compte les attentes des populations actives en favorisant créations d'entreprises et d'emplois.
Ce que j'aime à Peyruis: Ce qui précède.
Ce que je n'aime pas à Peyruis: Une surveillance par caméra et des patrouilles de gendarmerie s'imposent sur les aires de repos autour de Peyruis et Ganagobie, lieux de RDV des malades sexuels et des toxicomanes.
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Un village qui bouge, qui évolue avec son époque, qui investit et qui sait répondre aux besoins de ses habitants, c'est si rare dans ce périmètre du 04 que ça mérite d'être signalé. Deux surfaces d'alimentation, un quincailler, un centre de soins, un aéro-club associatif (actuellement en conflit mais ça se règlera), une piscine, une petite vie culturelle qui a le mérite d'exister : Seyne-les-Alpes tranche avec l'immobilisme des petites communes plus bas dans la vallée, ses paysages Lire la suite...
Ce que j'aime à Seyne:
Ce que je n'aime pas à Seyne:
signaler un abus


Cassard - 04/02/2018   Note globale: 
Voir le détail du commentaire
Bienvenue au Moyen Age ! Loin de tout, sinistre et glauque, la ville où zonards et fous en liberté sont chez eux et où les ex-rues commerçantes sont désertiques, quand on ne s'y prend pas des coups de couteau. La ville est d'une saleté repoussante et seuls les alentours de la mairie sont entretenus. Digne pourrait se résumer à sa mairie, dont l'occupante fait beaucoup parler d'elle en se bornant à surfer sur les projets antérieurs à sa prise de fonctions et à dilapider à perte le pa Lire la suite...
Ce que j'aime à Digne les Bains: Néant.
Ce que je n'aime pas à Digne les Bains: Le parking souterrain dans un état de délabrement hallucinant. En partie immergé, suitant, ses piliers de bois (si si !) et ses fissures larges comme le bras. La saleté surréaliste de ses rues. Ses chantiers d'"embellissement" (places minérales, restauration de remparts, palais des congrès sité en grande banlieue), ne serviront à rien, la population décroît, les gens intéressant s'en vont, restent les surnuméraires.
signaler un abus